PHOZAGORA - Site web français sur l'éclairage public
Lundi 24 Avril 2017 9:20 
Présentation de la lanterne MAZDA Comète


Nom de la lanterne
Comète
Fabricant
MAZDA ECLAIRAGE puis PHILIPS
Tailles
Comète LV, Comète L, Comète P
Dates de production
Janvier 1982 à Septembre 2012



Généralités

La Comète est une lanterne conçue par PROJELUX, alors filiale de MAZDA ECLAIRAGE. Elle se décline en trois gammes principales :

  • Comète LV : conçue pour les voies larges.
  • Comète L : conçue pour les voies intermédiaires.
  • Comète P : conçue pour les voies étroites.

Les Comète LV et Comète L sont apparues au début de l'année 1982. La Comète P est apparue à la fin de l'année 1983. On trouve aujourd’hui 390 000 exemplaires de Comète dans le pays. Elle est actuellement la deuxième lanterne la plus répandue en France.


Histoire

Depuis l’acquisition de la société PROJELUX en 1967, la société MAZDA ECLAIRAGE fait partie des principaux fabricants de lanternes d’éclairage public. Avec les lanternes EPA et Solair, elle a équipé de nombreuses villes et villages de la France. À partir de la fin des années 1970, les différents fabricants se lancent dans la conceptions de lanternes aux designs divers et variés. C’est dans ce contexte que MAZDA met au point la Comète, une lanterne au design inédit qui recevra le label Formes et Industries.

Les gammes « Comète LV » et « Comète L » sont mises sur le marché à partir de janvier 1982. Les premières peuvent être fixées sur mât latéral ou vertical, et sont adaptées aux grands espaces. Les secondes peuvent être fixées sur mât latéral, et sont adaptées aux routes intermédiaires. MAZDA met au point la lanterne « Comète P » deux années plus tard, une version de petit format adaptées aux voies étroites…



Les gammes

La Comète se décline en trois gammes :

  • Comète P : conçue pour les voies étroites, ses dimensions (en cm) sont les suivantes : longueur = 610, largeur = 350, hauteur = 320.
  • Comète L : conçue pour les voies intermédiaires, ses dimensions (en cm) sont les suivantes : longueur = 620, largeur = 400, hauteur = 420.
  • Comète LV : conçue pour les grands espaces, ses dimensions (en cm) sont les suivantes : longueur = 810, largeur = 400, hauteur = 420.

Comète P
Comète L
Comète LV

Les Comète LV se déclinaient en deux sous-gammes : Comète LV1 et Comète LV2. Les premières années, celles-ci prennent l'un ou l'autre nom en fonction de la puissance de la lampe dont elles étaient équipées (BF 250W, HPS 100W ou 150W pour les Comète LV1, HPS 250W ou 400W pour les Comète LV2). A partir du milieu des années 1980, un nouveau réflecteur est spécialement conçu pour les Comète LV2. L'optique est plus large et ainsi adaptée aux grands espaces. La lanterne prend alors le nom de Comète LV/2R. Les Comète L, quant à elles, ne peuvent être équipée de lampes BF 250W, HPS 100W ou 150W uniquement. Celles-ci ne peuvent uniquement être équipées du réflecteur dont sont équipées les Comète LV1. Elles sont d'ailleurs aussi désignées en tant que Comète L1.

Les désignations complètes pour la Comète étaient Comète t f a d suivant la logique indiquée ci-dessous

  • t = P, L1, LV1, LV2 ou LV/2R selon la taille et l'optique de la lanterne.
  • f = F si fermé (présence d'une vasque), sans objet si ouvert.
  • a = M suivi de la puissance de la lampe pour les modèles prévus pour les lampes Ballons Fluorescents (par exemple M 250), S suivi de la puissance de la lampe pour les modèles prévus pour les lampes à Sodium Haute Pression, sans objet pour les modèles avec appareillage non incorporé.
  • d = E27 pour les lanternes équipées d'une douille E27, E40 pour les lanternes équipées d'une douille E40.
  • La mention Polyc suivait la désignation pour les Comète qui étaient équipées d'une vasque en Polycarbonate.
Comète L1
Comète LV1
Comète LV/2R


Constitution de la lanterne

La Comète, dans sa version standard, est principalement constituée des éléments suivants :

  • Un châssis en polyamide injecté, teinté de couleur noire dans la masse et armé de fibres de verre.
  • Une optique en aluminium raffiné, traité contre la corrosion.
  • Un capot en polypropylène de couleur gris clair.
  • Une vasque, en méthacrylate ou polycarbonate.


Ci-dessous des photos d'une Comète P :





Ci-dessous des photos d'une Comète L :





Ci-dessous des photos d'une Comète LV :







Le châssis

Le châssis supporte l'ensemble des autres constituants de la lanterne. Il est fixé au mât de manière latérale ou sommitale (pour les Comète LV et Comète P), seulement de manière latérale pour la Comète L. Pour la Comète LV et la Comète P, le châssis est fixé à l'aide d'un bloc de fixation en alpax. Le passage de la fixation latérale à la fixation verticale s'effectue à l'aide du retournement de celui-ci, à l'arrière du luminaire.



Ci-dessous les instructions d'utilisation pour la Comète L :


Un support métallique est fixé sur l'arrière du châssis, sur lequel on y trouve un ballast, un amorceur ainsi que les autres appareillages nécessaires au fonctionnement de la lanterne. Ci-dessous les photos d'un châssis de Comète L :





Ci-dessous les photos d'un châssis de Comète LV :





L'optique

Trois optiques différentes ont été utilisées pour l'ensemble des Comète :

  • Une optique dédiée à la Comète P.
  • Une optique dédiée aux Comète L et Comète LV1.
  • Une optique dédiée à la Comète LV/2R.

Chacune d'entre elles est constituée d'aluminium raffiné, traité contre la corrosion. A l'intérieur du réflecteur, un support de douille est installé. Celui-ci est réglable pour les Comète LV et Comète L. Deux types de supports, E27 et E40 (non réglables), sont disponibles pour la Comète P.









Le capot

Le capot est en polypropylène injecté. Il est fixé à l'aide de deux agrafes de fermeture en inox fixées sur le châssis, qui exercent une pression sur le capot pour le maintenir en position fermée. Lorsque les agrafes sont levées, le capot pivote à l'aide des deux rotules visibles au centre de la partie sphérique à l'avant de la lanternes. Ce système est à la fois utilisé sur les Comète LV, Comète L et Comète P.





Les trois modèles sont proposés avec un capot de couleur standard gris clair (ceux-ci sont généralement perçus de couleur blanches en plein jour), ou bien colorés. Les 4 couleurs proposés au catalogue (à partir de la fin des années 1980) sont les suivants :

  • Jaune : Teinte RAL 1007.
  • Rouge : Teinte RAL 2002.
  • Bleu : Teinte RAL 5015.
  • Vert : conçue RAL 6018.

Elles sont disponibles colorées d'une autre teinte sur demande. Les capots des Comète sont teintés dans la masse. Ci-dessous un tableau montrant les 4 teintes principales décrites ci-dessous avec pour chaque teinte une photo de Comète P en guise d'exemple :



La vasque

La vasque de la Comète est optionnelle. Toutefois, il est très rare que les Comète ayant été posées en France ne soient pas équipées de vasques.

Le système de fixation de la vasque est le même pour les Comète LV et Comète L. Celle-ci s'enclipse au châssis sur lequel des encoches sont prévues pour y « racker » la vasque. Il suffit ensuite de tourner celle-ci dans le sens horaire jusqu'à la butée pour que la vasque soit enclipsée. Dans le cas où la vasque se déclipserait (après avoir subi un vent important), deux petites lanières en plastiques permettent d'attacher celle-ci au châssis et ainsi d'éviter sa chute.



Le système de fixation de la vasque est différent pour la Comète P. La vasque est directement rattachée au châssis sur sa partie arrière, et enclipsée au niveau des deux rotules du centre à l'avant de la lanterne. En appuyant sur celles-ci, la vasque est libérée et peut ainsi coulisser vers l'arrière.



La vasque de la Comète est constituée d'une matière plastique. Au choix, la vasque peut être soit en Polycarbonate, soit en Méthacrylate. Les premières étaient plus résistantes aux chocs, les secondes résistent mieux aux ultraviolets (qui provoquent le jaunissement des matières plastiques dans le temps). A noter que les premières années, MAZDA proposait l'option d'une vasque en Polycarbonate pour les Comète LV uniquement. Les Comète L et Comète P sont été proposées avec une vasque en Polycarbonate à partir de 1990 environ.

Lampes

La Comète est aussi bien adaptée aux lampes BF qu'aux lampes HPS.



Spécificités

Sur demande, la Comète P peut être équipée d'un verre plat. Les Comète P avec verre plat ont principalement été utilisées par la SNCF pour utiliser quelques quais de gares :




Photos zommées

Ci-dessous une photo de Comète P :



Ci-dessous une photo de Comète L :



Ci-dessous une photo de Comète Lv :



La Comète en France et dans le monde


La Comète en France

La Comète est un très gros succès commercial en France. On en comptait environ 390 000 dans le pays en 2010. Elle est très vite utilisée dans de nombreuses communes en France, notamment en zones urbaines. Les Comète LV sont très utilisées pour les axes principaux de nombreuses grandes villes, notamment celles où MAZDA est déjà très présent avec la Solair. Les Comète P sont quant à elles régulièrement utilisées pour éclairer des lotissements.

La Comète figure dans le top 3 des lanternes les plus utilisées dans les quatre quarts (nord-ouest, nord-est, sud-ouest, sud-est) du pays. Elle est aujourd’hui la lanterne la plus répandue en Ile-de-France, où on en trouve environ 80 000 exemplaires. Elle est également la lanterne la plus répandue en Auvergne, en Champagne-Ardenne, en Corse et dans le Languedoc-Roussillon. En 2010, la Comète figurait parmi le top 3 des lanternes les plus utilisées dans 11 régions sur les 22 de France métropolitaine.

La Comète écrase la concurrence dans certains d’entre eux, tels que les Ardennes, la Haute-Corse, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Orientales, l’Essonne et ceux de la petite couronne parisienne. Elle est présente dans la plupart des grandes agglomérations.


Ci-dessous une rue éclairée par des Comète L à Meudon (92) :



Ci-dessous un chemin éclairée par des Comète P à Saint-Pol-de-Léon (29) :



Ci-dessous une place éclairée par des Comète LV à Munster (68) :



Ci-dessous une Comète P à Chamonix-Mont-Blanc (74) :



Ci-dessous une Comète LV à Aubenas (07) :



Ci-dessous une rue éclairée par des Comète LV à Leucate (11) :



La Comète est moins fréquente dans les zones rurales d’une manière générale. Elle est peu répandue dans certaines régions peu peuplées, telles que la région Poitou-Charentes ou le Limousin.

Sur l’ensemble des Comète du pays, plus de 95% d’entre elles sont équipées d’une vasque. Sur l’ensemble des Comète du pays, 50% sont des Comète LV, 25% sont des Comète L et 25% sont des Comète P.


Quelques données :
  • Ce sont dans les trois départements suivants que la Comète atteint ses plus forts taux de concentration : les Ardennes (plus de 23% des lanternes relevées), le Puy-de-Dome (plus de 20% des lanternes relevées) et la Seine-Saint-Denis (plus de 17% des lanternes relevées).
  • La Comète est présente dans au moins 95 départements de France métropolitine. Il n'y a qu'en Lozère qu'aucun passionné n'a pour l'instant aperçu la moindre Comète éclairant une voie publique (on en trouve toutefois sur le parking d’un Carrefour Market à Marvejols). Les trois autres départements où la Comète est la moins représentée sont les suivants : le Tarn-et-Garonne (moins de 0,3% des lanternes relevées, classée 66ème), l'Ariège (moins de 0,3% des lanternes relevées, classée 36ème) et les Alpes-de-Haute-Provence (moins de 0,4% des lanternes relevées, classée 32ème).
  • En valeur absolue : En valeur absolue, ce sont dans les département de l'Essonne, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne qu'on trouve le plus de Comète dans le pays. On en trouve environ près de 20000 dans les deux premiers, plus de 15000 dans le troisième.
  • La Comète est la troisième lanterne la plus répandue dans la partie ouest du pays (devancée par la Pilote et la VM), ainsi que dans la partie est (devancée par la Pilote et l'EPA).
  • La Comète est également la troisième lanterne la plus répandue dans chaque quart du pays. Elle représente environ 4,4% des points lumineux dans le quart Nord-Ouest (devancée par la Pilote et la VM), environ 3% des points lumineux dans le quart Sud-Ouest (devancée par la Pilote et la VM), environ 3,9% des points lumineux dans le quart Nord-Est (devancée par l'Australe et la Pilote), environ 4,2% des points lumineux dans le quart Sud-Est (devancée par la Pilote et l’EPA). Elle représente plus de 6,8% des points lumineux en Ile-de-France.

La Comète dans le Monde

Les lanternes MAZDA, telles que l’EPA et la Solair, se vendaient déjà plutôt bien à l’étranger au moment où la Comète a été conçue.

Comme de nombreuses lanternes françaises, on en trouve dans de nombreux pays d’Afrique francophone, bien qu’elle s’y soit d’une manière générale beaucoup moins bien vendue que l’EPA dont le prix était beaucoup moins élevé. Il reste toutefois possible d’en croiser quelques exemplaires au Maroc, autour de la grande mosquée de Constantine en Algérie, autour du lac de Tunis en Tunisie, au Sénégal, à Abidjan en Côte d’Ivoire, à Ouagadougou au Burkina-Faso, à Brazzaville au Congo ou encore à Libreville au Gabon. On en trouve également en Angola.

Ci-dessous une Comète LV à Constantine (ALGERIE) :



Ci-dessous une rue éclairée par des Comète LV à Touba (SENEGAL) :



Mais c’est en Libye où elle semble avoir rencontré le plus de succès sur le continent africain. On en trouve dans la plupart des grandes villes du pays, telles que Tripoli, Misrata et Benghazi.

Ci-dessous quelques Comète P à Benghazi (LIBYE) :



En Europe, la Comète est quasi-inexistante dans la pays du nord. L’Islande est le seul pays où elle y est fréquente. On en trouve toutefois de très rares exemplaires dans des espaces privés au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Norvège. Elle éclaire également les quartiers de l’OTAN à Bruxelles. Elle n’a pour l’instant jamais été aperçue en Allemagne ou en Europe de l’Est.

Ci-dessous quelques Comète LV à Reykjavik (ISLANDE) :



Elle est plus fréquente dans les pays du sud, notamment en Andorre, en Italie et dans certains cantons francophones en Suisse. Il est possible d’en trouver occasionnellement en Espagne, au Portugal, en Grèce ainsi qu’en Israël.

Ci-dessous une deux fois deux-voies éclairée par des Comète LV à Turin (ITALIE) :



La Comète ne s’est pas vendue en Amérique, en Asie orientale et en Océanie.


Optimisé pour:
Mozilla Firefox v1.0 ou +Internet Explorer 6 ou +