Les lanternes incontournables de l'éclairage public en France

Cette rubrique présente par ordre d'importance les lanternes d'éclairage public les plus répandues en France. Ce sont celles, si vous parcourez le pays dans son ensemble, que vous croiserez le plus souvent. Le classement ci-dessous ainsi que les chiffres donnés correspondent à la période entre 2008 et 2010. Avec les anciennes lanternes qui sont au fur et à mesure remplacées par des nouvelles, ces données évoluent en parmanence avec le temps.
THORN EUROPHANE Pilote
Les passionnés français d'éclairage public s'accordaient tous sur ce point : la Pilote, conçue par EUROPHANE et commercialisée à partir de 1985, était la lanterne d'éclairage public la plus répandue en France. Nos investigations confirment que la Pilote est bel et bien de la grande numéro un sur l'ensemble du territoire Français, et de très loin. Avec environ 600 000 exemplaires présents dans le pays, la Pilote écrase littéralement la concurrence. Retour sur ce succès commercial sans précédent.
MAZDA Comète
Impossible de passer à côté de la Comète. A sa sortie en début d'année 1982, son design innovant et atypique a très vite été adoptée dans le pays, notamment dans les zones urbaines. Avec environ 390 000 exemplaires, elle est devenue la deuxième lanterne la plus répandue de France. Elle est également la lanterne la plus répandue en Ile-de-France avec environ 80 000 exemplaires posés. Retour sur cette lanterne qui ne laisse aucun passionné d'éclairage public indifférent.
EUROPHANE VM
La VM a été conçue dans une période dite de « Vaches Maigres » pour l'éclairage public, d'où son nom. Et pourtant, à sa sortie en 1971, HOLOPHANE met sur le marché un produit dont le succès sera sans précédent. Elle a pendant longtemps écrasé la concurrence dans toute la partie ouest du pays, aussi bien en zones rurales qu'en zones urbaines. En 2010, on trouvait encore environ 375 000 exemplaires de cette lanterne dans le pays (dont près de 70% dans la seule partie ouest). Retour sur cette lanterne qui a accompagné tant de séjours en bord de mer : (à venir).
MAZDA EPA
Initialement conçue par la société lyonnaise PROJELUX au début des années 1960, elle a conquit le quart sud-est du pays. Lorsque la société est acquise par MAZDA en 1967, l'EPA envahit l'ensemble du territoire en quelques années. Sa simplicité de fonctionnement et son coût modéré a fait de l'EPA un succès considérable en zones rurales. On trouvait encore, en 2010, environ 275 000 exemplaires de cette lanterne en France. Plus de 40% d'entre elles se trouvent dans le quart sud-est du pays. Retour sur une lanterne impossible à rater si vous partez en sports d'hiver : (à venir).
MAZDA Estoril
A sa sortie en 1992, l'Estoril s'incrit dans la lignée de la majorité des lanternes MAZDA, avec une couleur standard sablée et un design qui sort de l'ordinaire. Rapidement adoptée, avec un peu plus de 250 000 exemplaires existants en 2010, elle est devenue une lanterne incontournable du pays. Retour sur cette lanterne que vous croiserez régulièrement si vous longez les bords de Loire ou bien les bords de Marne : (à venir).
PHILIPS Marbella
Dans le top cinq des meilleures ventes au Royaume-Uni, en Allemagne, aux Pays-Bas, dans les pays Scandinaves, régulièrement présente en Europe de l'Est, également vendue en Suisse, en Italie, en Espagne... qui dit mieux ? La Marbella est de très loin la lanterne la plus répandue dans toute l'Europe. Conçue et commercialisée par PHILIPS entre 1982 et 2010, la France, elle non plus, n'y a pas résisté durant cette période. On en trouvait près de 240 000 exemplaires dans le pays en 2010. Retour sur cette lanterne qui fut le premier véritable succès Européen de l'histoire : (à venir).
MAZDA Solair
Disponible pour les voies étroites comme pour les grands axes, adaptée aux lampes HPS comme aux ballons fluorescents, permettant aussi bien une fixation latérale que sommitale, avec un design innovant et sobre, la Solair est un aboutissement technologique à sa sortie, en 1973. Présente de manière presque uniforme dans toutes les régions de France, en ville comme à la campagne, on en trouvait encore, en 2010, environ 220 000 exemplaires dans le pays. Retour sur cette lanterne qui était adaptée à toutes les situations : (à venir).
ECLATEC Australe
Avec l'Australe, la société nancéenne ECLATEC met en vente à partir de 1982 ce qui sera son plus gros succès commercial, en France comme à l'export. Elle est une incontournable au nord-est du pays, et très présente sur l'ensemble des pays d'Afrique francophones. En 2010, on en trouvait environ 215 000 exemplaires en France, dont la moitié dans le quart nord-est du pays. Retour sur cette lanterne qui a définitivement fait entrer ECLATEC dans la cour des grands : (à venir).
SCHREDER Saphir
La société COMATELEC est déjà de plus en plus influente en France lorsque, en 1997, le GIE SCHREDER dont il fait partie met la Saphir sur le marché. Spécialement conçue pour le marché Français, celle-ci sera très vite adoptée en France comme dans le restant des pays d'Europe de l'ouest. Avec près de 155 000 exemplaires posés en France, COMATELEC réalise son plus gros succès en France et s'installe définitivement au niveau des fabricants leaders dans le pays.
THORN Riviera
Avec un design qui s'inspire de la lanterne Carat (Alpha 2000) de la société THORN LIGHTING et une conception mécanique qui s'inspire de la lanterne Pilote de la société EUROPHANE, la Riviera est la première lanterne de grande série de l'ère THORN EUROPHANE. Depuis son apparition en 1995, elle a souvent conquis des territoires où EUROPHANE était déjà bien implanté en France. On en trouve aujourd'hui environ 145 000 dans le pays.
SCHREDER Z
Le GIE SCHREDER connait un succès sans précédent à partir de 1975 avec la série Z. Incontournable au Moyen-Orient et dans de nombreux pays Européens tels que la Belgique et le Portugal, la Z permet à COMATELEC, filiale française du groupe, de renforcer son influence sur l'ensemble du territoire français. La Z se répandra rapidement dans le nord de la France, dans les Alpes et dans la plupart des grandes agglomérations du pays. On en trouve aujourd'hui environ 125 000 dans l'Hexagone, dont plus de 10 000 lanternes Z2 dans la seule commune de Marseille.
EUROPHANE ARO
Conçue au début des années 1960, l'ARO symbolise à elle seule son époque, lorsque les lanternes en formes de cloches disparaissent au profit de lanternes à fixation latérale. Conçue pour être équipée de ballons fluorescents, l'ARO devient en quelques années un succès sans précédent pour HOLOPHANE. En seulement dix ans, elle a littéralement envahi la quasi-intégralité de la partie ouest du pays. Bien qu'un grand nombre d'entre elles aient été remplacées depuis l'année 1974 où elle n'est plus produite, on en trouvait encore environ 110 000 dans l'Hexagone en 2010.
PHILIPS Marina
La Marina a été conçue par les bureaux d'études français de PHILIPS à la fin des années 1970, lorsque la mode était aux formes avec arrêtes vives et sommets pointus. Elle est aussi la première lanterne pour laquelle un choix entre deux coloris standards, bleu ciel et tabac, sont proposés. Régulièrement utilisée sur l'ensemble du territoire, elle connaitra aussi un franc succès dans l'Ain, dans la Vienne ainsi que dans le sud de la Seine-et-Marne. On en trouvait encore 105 000 environ sur le territoire Français en 2010.
PHILIPS Iridium
L'Iridium, conçue au début des années 2000, prend rapidement la succession de la Marbella dans toute l'Europe. Incontournables en Europe du nord, son design très sobre et ses qualités techniques ont également su séduire de nombreux marchés en France, tout particulièrement sur la côte Nord-Atlantique, en Lorraine et en Alsace. Plutôt utilisée par les grandes agglomérations, il reste toutefois possible de l'apercevoir un peu partout dans le pays, qui en compte environ 105 000 exemplaires.
ECLATEC Clip
Avec la Clip, ECLATEC dispose à partir de 1998 d'une lanterne fonctionnelle robuste et au design innovant qui lui permettra de pénétrer de nombreux marchés européens. En France, elle s'est répandue de manière plutôt uniforme dans le pays, même si, à l'instar des produits ECLATEC qui l'ont précédée, c'est dans le nord-est qu'on la croise le plus régulièrement. On en trouve près de 95 000 exemplaires dans le pays.
SCHREDER MC
La MC permet au GIE SCHREDER de réaliser son plus gros succès à l'échelle européenne. Incontournable en Belgique, en Irlande et au Royaume-Uni, la MC a connu un succès tout à fait honorable dans l'Hexagone. Très répandue dans les Yvelines, dans l'Eure et dans le Calvados, elle s'est également bien vendue sur l'ensemble de la région Ile-de-France, et dans les départements du nord le long de la Manche. On en trouve aujourd'hui près de 90 000 exemplaires en France.
ECLATEC MIR
Conçue à la fin des années 1960, la MIR permet à ECLATEC de proposer à son catalogue une lanterne simple, aussi bien adaptée aux nouvelles lampes HPS qu'aux ballons fluorescents, avec un appareillage incorporé. Rapidement incontournable en Lorraine, en Champagne-Ardennes et en Franche-Comté, très appréciée en Bourgogne et au Auvergne, la MIR se répand de manière uniforme dans les régions rurales du reste de l'Hexagone. Elle a également connu le succès dans les pays d'Afrique Francophone. En 2010, on en trouvait encore près de 90 000 en France.
SCHREDER Onyx
Apparue au début des années 1990 en provenance d'Espagne, l'Onyx a été installée dans l'ensemble des Pays d'Europe de l'ouest. En France, c'est sur le Boulevard Périphérique parisien que les premiers exemplaires ont été installés. Elle est rapidement devenue une lanterne incontournable en Ile-de-France, où se trouvent plus d'un tiers des exemplaires posés dans le pays. Elle a principalement connu le succès dans les grandes agglomérations. Environ 85 000 exemplaire de l'Onyx sont aujourd'hui installés dans l'Hexagone.
MAZDA Junior
Commercialisée à partir de 1994, la Junior, grâce à sa simplicité d'installation et son faible coût, a rapidement su trouver preneur, notamment dans les zones rurales et les espaces privés. Très présente dans certains département comme celui de la Marne, on en trouve environ 70 000 exemplaires dans le pays, auxquels on peut y ajouter les quelques 20 000 luminaires « Malaga » de marque PHILIPS, qui ne diffèrent de la Junior que de par la couleur.
3eINTERNATIONAL Harmony
Commercialisée à partir de 1993 par le fabricant 3eINTERNATIONAL, l'Harmony est le plus grand succès commercial de la société. Elle est également la lanterne décorative la plus répandue dans le pays, elle est aussi la lanterne la plus répandue parmi celles qui ne sont pas issus des cinq fabricants qui sont historiquement les plus influents sur le marché français (THORN EUROPHANE, MAZDA, PHILIPS, ECLATEC et SCHREDER). On en trouve près de 70 000 exemplaires dans le pays.